Exposition : Ovide Scribe

Exposition : Ovide Scribe

Du 2 décembre 2009 au 31 janvier 2010, le Musée de Sologne vous a proposé de découvrir l’œuvre du peintre et céramiste Ovide Scribe, disparu il y a tout juste 100 ans. Cet artiste de la fin du XIXème siècle, solognot d’adoption, marqua l’histoire culturelle de la ville de Romorantin en étant le premier professeur de dessin au collège, et en créant le premier Musée municipal.

Cette exposition a rencontré un grand succès et permet d’envisager plusieurs projet concernant le personnage d’Ovide Scribe : catalogue d’exposition, vitrine permanente consacrée à l’artiste….

Après avoir réalisé des tableaux très réalistes sur la vie des solognots de son époque, cet artiste au grand cœur et érudit se consacra à la céramique. Passionné par l’Art de la Renaissance italienne, il reprit  à la fois la technique des céramistes de cette époque comme Luca della Robia, ainsi que le style des grands peintres tels que Botticelli et Michel-Ange.

Cette exposition est l’occasion de découvrir ou de redécouvrir la vie et l’œuvre de cet artiste singulier, et de mieux comprendre le mouvement Néo-Renaissance qui toucha tous les domaines artistiques, de l’architecture aux arts décoratifs, du temps d’Ovide Scribe.

A cette occasion, l’association des Amis du Musée de Sologne a organisé une Conférence le samedi 12 décembre à 16h. Celle-ci portait sur Ovide Scribe et les autres céramistes Néo-Renaissance et fut animée par Julie Brossier-Duclos, employée du service municipal du Patrimoine, et par Martine Tissier de Mallerais, ancienne conservatrice du château de Blois.

Bilan de l’exposition Ovide Scribe

Décembre 2009-Janvier 2010

L’exposition a eu lieu du 2 décembre 2009 au 31 janvier 2010.

Elle prenait place dans le hall du Musée de Sologne et était composée de panneau comportant des textes et des illustrations, ainsi que des vitrines présentant des œuvres appartenant au Musée, mais également à des collectionneurs qui nous ont généreusement prêté certaines de leurs pièces comme M Pasquier et M Barboux.

  • La muséographie de l’exposition suivait ce plan :

1.      Ovide SCRIBE : un artiste solognot d’adoption

2.      Ses inspirations de la Sologne à l’Art de la Renaissance italienne

3.      Ovide scribe au sein du style Noé-Renaissance

 

  

Nous avons inauguré cette exposition le 12 décembre 2009, le jour même du 100e anniversaire de la mort d’Ovide Scribe.

 Fréquentation de l’exposition Ovide Scribe :

 

Décembre 2009

Janvier 2010

Visiteurs 218 309
Scolaires   15
TOTAL 542

 On peut souligner l’intérêt du public pour cette exposition, car malgré une période de seulement deux mois au cœur de l’hiver (époque qui enregistre généralement une faible fréquentation) nous avons compté 527 visiteurs uniquement pour l’exposition.

Compte tenu des vacances de fin d’année à la même période, nous n’avons pu recevoir qu’une seule classe de primaire. Néanmoins une visite pédagogique a été réalisée accompagnée d’un livret pour les élèves.

 Conférence Ovide Scribe

Lors de cette inauguration Julie Brossier-Duclos a animé une conférence sur Ovide Scribe et les autres céramistes Néo-Renaissance. Il faut noter la participation, de Mme Tissier-de-Mallerais ancienne conservatrice du Château de Blois, qui nous a parlé des faïences de Blois, qui pratiquaient également la céramique imitant l’art de la renaissance à la même époque qu’Ovide Scribe.

Cette conférence a reçu un certain succès puisqu’elle a réuni près de 100 spectateurs.

 Communication

 Le succès de cette exposition s’explique par la curiosité du public désireux de découvrir le personnage méconnu d’Ovide scribe, mais également par une bonne visibilité en terme de communication.

En effet de nombreux support et média on été utilisés :

  • Flyers (prospectus)
  • affiches
  • articles dans le bulletin municipal Romo dialogue
  • article dans le Petit Solognot
  • articles dans la Nouvelle république
  • reportage TV aux informations régionales de France 3
  • interview sur la radio Plus FM

    

 Appréciation du public :

L’exposition semble avoir été très appréciée du public d’après les commentaires recueillis et les messages rédigés dans le livre d’or.

Ex :  

« une très belle exposition qui rend hommage à un homme qui a beaucoup fait en son temps : un spirituel, érudit d’art, de magie. Un hommage aussi à tout ce pan d’économie qui n’existe plus… Bel engagement et belle mission que de transmettre ce qui a été, ce qui est, Ce savoir Universel !… dans un décor toujours aussi agréable et accueillant, avec la Sauldre pour méandres…. »

« Très bien d’avoir sorti des archives ces trésors d’un Romorantinais presque inconnu de ses habitants. Bravo »

 Au cours de l’exposition plusieurs personnes sont venues apporter leurs témoignages concernant Ovide Scribe. Certains possédant eux mêmes des pièces de l’artiste nous en ont fait part et parfois même montré des photos.

 Demande d’un catalogue d’exposition

Au cours de l’exposition et de la conférence et même parfois par courrier, un grand nombre de personnes ont demandé si un catalogue d’exposition avait été édité.

Ce n’est pas encore le cas, mais ce projet permettrait de répondre à une réelle attente du public, désireux de pouvoir garder une trace du contenu de cette exposition.

De plus il s’agirait du premier document entièrement consacré à Ovide scribe et regroupant les recherches effectuées sur lui pour cette exposition synthétisant tout ce qui a déjà été écrit sur lui précédemment, tout en le replaçant dans le contexte historique et artistique du style Néo-Renaissance de la fin du XIXème siècle et du début du XXème siècle.

Enfin cela permettrait de présenter la totalité des œuvres de cet artiste appartenant au musée de Sologne et dont une partie reste conservée dans les réserves, et éventuellement certaines pièces de collectionneurs privés.

Ceci offrirait pour la première fois un regard plus global sur l’œuvre et la vie de cet artiste qui a marqué l’histoire artistique et culturelle de Romorantin.

 Travail de recherche sur Ovide scribe pou l’exposition

 L’élaboration de cette exposition a nécessité un travail de recherche approfondi afin de regrouper toutes les informations connues sur ce personnage, mais également des éléments inédits.

 Les recherches documentaires concernant Ovide Scribe se sont appuyées principalement sur les ressources du centre de Documentation du musée de Sologne.

Les informations concernant le style Néo-Renaissance proviennent pour la plupart du mémoire de Master d’ingénieur du patrimoine de Julie Brossier-Duclos.

 Ovide scribe s’étant beaucoup inspiré des artistes de la Renaissance, un travail de recherche a été effectué sur les sources d’inspiration de ces œuvres au sein d’ouvrage sur la renaissance italienne, et surtout sur Internet. Ceci m’a permis d’identifier une dizaine de ces œuvres lui ayant servi de modèle.

Remerciment pour l’aide dans le travail de recherche sur Ovide Scribe à :

  • Mme Beaulieu-Camus (descendante d’Ovide de Scribe)
  • Mme Boursier (descendante d’Ovide de Scribe)
  • Mme Tissier-de-Mallerais ( ancien conservatrice du châteaux de Blois)
  • M Malard (Adjoint à la mairie de la Ferté st Cyr
  • Association Ariane  (Occupant la Maison d’Ovide Scribe )

 

 

 Travail après l’exposition

 Une vitrine entièrement consacrée à Ovide Scribe a été créée au musée, afin de présenté des œuvres jusqu’ici placées dans les réserves ainsi qu’un historique de l’artiste.

 Nous avons également été contacté par le musée du Louvre, pour l’identification d’une œuvre signée Ovide Scribe..

Comments are closed.

line
Musée de Sologne © 2017 | Ville de Romorantin-Lanthenay